imprimer
Caoutchouc
Décembre  2016

Un séminaire destiné à améliorer le flux des informations va renforcer la synergie entre les sous-comités et mettre en exergue les nouvelles tendances de l'industrie du caoutchouc.

Les réunions annuelles de l'ISO/TC 45 se sont tenues à Kuala Lumpur en Malaisie du 31 octobre au 4 novembre 2016. Une session qui est toujours appréciée des pays membres : 185 experts venus de 22 pays, à noter que la délégation malaisienne était particulièrement importante avec 43 experts.

Les 5 jours de réunions du comité technique, de ses 4 sous-comités et de leurs 24 groupes de travail, ont permis de revoir le portefeuille complet des normes s'adressant à tous les secteurs de l'industrie du caoutchouc, des matières premières aux produits finis : suppression des normes jugées obsolètes, préparation et développement des nouveaux sujets. À l'issue de la session, il a été décidé de réviser 41 normes, d'inscrire 5 nouveaux sujets et d'annuler 4 normes. Ce chiffre est globalement stable, tous les ans, le comité met à jour environ 10 % de son parc de normes.

Les différentes instances se sont particulièrement attachées à suivre les nouvelles consignes de l'ISO tant pour la maintenance de son parc que pour la préparation et le développement de nouveaux sujets. Une session de formation, à laquelle a assisté une quarantaine d'experts, a d'ailleurs été animée par un représentant du secrétariat central de l'ISO.

Le Vietnam, nouvellement inscrit, a participé très activement pour sa première session. En effet, son délégué a proposé et obtenu le leadership pour deux nouveaux sujets dans le cadre du sous-comité SC 3 "Matières premières" (comité à présidence et secrétariat français) : révision de la norme qui détermine le dosage de l'azote dans le caoutchouc brut naturel (ISO 165) et lancement d'un nouveau projet sur le caoutchouc naturel à faible teneur en protéines.

Signalons enfin que le comité technique a organisé pour la première fois un séminaire interne, afin de :

  • présenter l'ensemble des activités de tous les sous-comités et groupes de travail de l'ISO/TC 45 ;
  • connaître et faire connaître à l'ensemble deds délégués les stratégies et plans d'action adoptés par les sous-comités ;
  • améliorer l'échange d'informations et d'interactions au sein de l'ISO/TC 45 ;
  • mettre en évidence les problématiques communes et les nouvelles tendances mondiales liées à l'industrie du caoutchouc ;
  • renforcer les relations entre délégués

 

Crédit photo : DR.

retour haut de page