imprimer
Soudage
Janvier  2017

Une fin d'année 2016 chargée pour les délégués français avec des réunions internationales et européennes tenues à quelques semaines d'intervalles.

 

La réunion annuelle du comité international ISO/TC 44 s'est tenue les 17 et 18 novembre 2016, près de Toronto, à l'invitation du CWB (Canadian Welding Bureau). Les jours précédents, les sous-comités avaient tenu leurs réunions, avec la participation traditionnelle des sous-comités 5 "Essais et contrôle des soudures", 7 "Représentation et terminologie", 9 "Santé et sécurité" et 10 "Gestion de la qualité dans le domaine du soudage" auxquels s'est joint pour la première fois le sous-comité 8 "Matériel pour le soudage au gaz". Les délégués d'horizon différents par les sujets traités ont apprécié d'être réunis au même endroit et de pouvoir échanger sur des problématiques métier.

Au cours de ces réunions internationales, 41 résolutions ont été prises. Elles concernent principalement :

  • l'inscription de 7 nouveaux sujets : 4 nouvelles parties pour la norme de terminologie, 1 pour la norme de micro-assemblage des supraconducteurs à haute température de deuxième génération et deux nouveaux sujets (ayant pour origine l'IIW) sur le brasage et les produits consommables,
  • la révision de 5 normes : essais par ultrasons (ISO 15626 et ISO 13588), positions de soudage (ISO 6947), représentations symboliques sur les dessins des joints soudés et brasés (ISO 2553) et étanchéité aux gaz des appareils pour soudage aux gaz et techniques connexes (ISO 9090),
  • l'envoi en enquête de 6 projets : essais de pliage (ISO 5173), manomètres (ISO 5171), niveaux de qualité par rapport aux défauts pour les assemblages en aluminium soudés à l'arc (ISO 10042), descriptif d'un mode opératoire de soudage pour soudage à l'arc (ISO 15609-1) et soudage des aciers pour armature (ISO 17660-1 et -2),
  • la finalisation de 4 projets : essais par ultrasons (ISO 19285 et ISO 23279), dispositifs de sécurité avec et sans arrêt de flamme (ISO 5175-1 et -2).

Cette réunion de Toronto aura marqué le terme du mandat de Frédéric Lobinger, représentant le Symop, syndicat des machines et technologies de production, à la présidence du comité technique. Après 13 années, il passe la main à Patrick Verrier du SNCT, syndicat de la chaudronnerie, tuyauterie et maintenance industrielle.

Côté européen, le CEN/TC 121 et son sous-comité SC 4 en charge de la version européenne de la norme sur la qualification des soudeurs aciers (EN ISO 9606-1) se sont réunis les 8 et 9 décembre 2016 à Berlin. Cette session extraordinaire a donné lieu à une décision primordiale pour le monde du soudage. Le point d'achoppement a été tranché : l'intervention d'un organisme notifié pour la confirmation tous les 6 mois de la qualification d'un soudeur n'est pas exigée par la norme. Le référencement de cette norme au Journal officiel de l'Union européenne (JOUE) au titre de la Directive Equipements sous pression interviendra une fois la norme définitivement adoptée.

 

Crédit photos : DR.

retour haut de page