imprimer
Soudage et techniques connexes
Mai  2017

L'harmonisation de la norme de qualification des soudeurs acier est toujours une préoccupation constante du comité technique et des industriels européens.

Après la session extraordinaire, spécifiquement organisée en décembre 2016, pour résoudre le problème de l'harmonisation au titre des directives "Equipements sous pression" et "Récipients à pression simples" de la norme européenne EN ISO 9606-1 sur la qualification des soudeurs aciers, le comité technique CEN/TC 121 s'est à nouveau réuni le 4 avril 2017 à Berlin.

Cette réunion était dédiée aux points classiques et incontournables à traiter par les comités techniques, à savoir le suivi des actions, le programme de travail, le suivi des activités des sous-comités et des groupes de travail, des liaisons, etc.

Une fois de plus, la réunion a été consacrée à l'EN ISO 9606-1, et notamment à la définition d'une action à mener auprès de la Commission Européenne, pour que la référence à cette norme soit publiée au plus vite dans la liste des normes donnant présomption de conformité à la Directive 2014/68/UE "Equipement sous pression". En effet, même si la décision de soumettre la norme au vote pour publication a été prise lors de la précédente réunion et que le début de la période de vote formel soit planifié le 20 avril avec une clôture au 15 juin, la perspective de voir cette norme publiée à l'automne 2017 ne suffit pas à satisfaire les industriels du secteur. Ces derniers attendent avec impatience que l'application de la norme EN ISO 9606-1 avec les précisions données dans les annexes (ZA et ZB) sur les points d'intervention des organismes notifiés soit enfin reconnue par la Commission Européenne comme norme harmonisée au titre des deux directives, puisque la norme précédente EN 287-1 n'est plus reconnue comme le permettant.

Aucune autre décision notoire, n'a été prise lors cette séance. Toutefois, la liste croisée des normes internationales publiées par l'ISO/TC 44 et l'IWW avec leur correspondance européenne, établie par le comité membre français a suscité l'intérêt du comité technique. Il a retenu d'étudier attentivement ce document et plus spécifiquement la liste des normes ISO, non reprises en normes européennes (EN ISO), afin de demander aux instances concernées du CEN/TC 121 de statuer sur leur éventuelle reprise en EN.

Rendez-vous est pris dans un an, si tout va bien !

 

Crédit photo : Ponticelli.

retour haut de page