imprimer
Chariots industriels
Juin  2017

L'harmonisation de la norme sur la sécurité électromagnétique est toujours attendue : un manque à gagner certain pour les fabricants européens.

Le comité européen CEN/TC 150 s'est réuni à Stockholm le 26 avril 2017 à l'invitation du comité membre suédois (SIS). Cette réunion a été la première du nouveau tandem britannique (secrétaire et président) pour l'animation de cette réunion tournant ainsi la page d'une période riche en évènements et rebondissements dans l'élaboration des normes de sécurité des chariots de manutention.

L'harmonisation de la norme EN 12895 soulève des interrogations : ce document définit les prescriptions et les valeurs limites pour l'émission et l'immunité électromagnétiques des chariots de manutention, des chariots à portée variable et de leurs systèmes électriques/électroniques. Sa révision s'est terminée en 2015. Depuis cette date, il est publié par les pays membres mais toujours pas cité au Journal Officiel de l'Union Européenne dans la liste des normes harmonisées. Rappelons que l'harmonisation d'une norme donne présomption de conformité à une Directive européenne, dans le cas présent à la Directive comptabilité électromagnétique et que cette plus-value est très attendue des fabricants.

L'autre point important de la réunion a concerné la série de normes EN ISO 3691 dédiée aux exigences de sécurité et à leur vérification. La présence d'annexes régionales rend la lecture difficile. De plus, certaines exigences optionnelles rendent aléatoires voire impossibles la surveillance du marché qui relève des autorités publiques des pays membres. Les travaux de révision engagés sur certaines parties de la série tiendront compte de ces recommandations.

Les délégués présents venaient d'Allemagne, de France, d'Italie, du Royaume-Uni et de Suède.

 

Crédit photo : Fenwick-Linde.

retour haut de page