imprimer
Réception des machines-outils
Juin  2017

L'ISO/TC 39/SC 2 s'est réuni du 8 au 12 mai 2017 à Vienne à l'occasion du changement de secrétariat et de présidence de ce sous-comité international désormais sous la responsabilité du comité membre autrichien.

La présence d'une trentaine de délégués venant d'Allemagne, d'Autriche, de Chine, des États-Unis, de France, d'Iran, d'Italie, du Japon, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de Russie, de Suède et de Suisse a montré encore une fois la forte implication des pays membres sur les sujets qui concernent les conditions de réception des machines-outils, lesquelles constituent l'équipement essentiel des industries mécaniques.

Ce sous-comité a un fonctionnement peu commun puisque sa structure ne comporte aucun groupe de travail ; les délégués présents sont également les experts du domaine traité. Cette particularité permet de concentrer et de discuter l'ensemble des points techniques des projets en cours (de l'inscription au consensus) lors de deux sessions annuelles d'une semaine chacune. Bien qu'étant un peu en marge du fonctionnement habituel des instances ISO, ce fonctionnement a largement montré son efficacité.

À l'étude : l'examen systématique de normes des années 1990. Si les résultats semblaient orienter les décisions vers la confirmation des normes en l'état, la France a largement contribué à prendre les mesures nécessaires pour réviser ces documents qui concernent des machines qui certes ne sont pas les plus récentes sur le marché mais encore très largement utilisées dans les petites et moyennes entreprises. Ces utilisateurs n'étant pas présents au moment des débats, il a été décidé sur proposition de la France de ne réviser techniquement que certains de ces documents, comme les perceuses à colonne.

 

Crédit photo : DR.

retour haut de page