imprimer
Robotique Collaborative
Novembre  2017

Fruit d'un groupe de travail placé sous l'égide du ministère du Travail, un guide de prévention nationale relatif à la mise en oeuvre des applications collaboratives robotisées est disponible. La FIM, le Symop, le Cetim et l'UNM ont communiqué ensemble pour saluer sa parution.

Le contexte

La robotique industrielle se développe à travers des applications nouvelles et multiples. Parmi celles-ci, certaines applications robotisées collaboratives ont pour objet et effet de faire travailler l'homme et le robot à des tâches complémentaires dans un espace de travail partagé. Elles constituent un modèle de production en devenir, porteur d'amélioration des conditions de travail, de flexibilité de l'appareil productif et de qualité des produits mais également de risques qu'il y a lieu d'évaluer de manière précise et selon une méthode partagée.

Dans ces nouvelles situations de travail dont les contours sont variés, l'inter-action de l'opérateur et du robot nécessite une analyse approfondie, afin de définir et mettre en place les mesures de prévention adaptées. Cette analyse s'inscrit dans le cadre de la directive européenne 2006/42/CE relative aux machines, opérante pour couvrir les applications collaboratives robotisées : le risque mécanique est traité sous l'angle d'une suppression du contact ou d'une réduction des risques liés à ce dernier. Un contexte propice à l'élaboration d'un guide qui a été élaboré par le ministère du Travail dans le cadre d'un groupe de travail mandaté par la commission spécialisée "Équipements et lieux de travail" du conseil d'orientation des conditions de travail. Il est le résultat d'une fructueuse collaboration avec les experts issus de l'industrie (constructeurs de robots, intégrateurs, centres techniques, organisations professionnelles), des entreprises utilisatrices, des organismes d'inspection, de normalisation et le concours d'Eurogip et de la Direccte Grand-Est.

La "robotique collaborative", une technologie stratégique pour l'industrie

La mise en place de tels postes de travail collaboratif homme-robot augure de nouvelles perspectives pour l'industrie française.

La flexibilité et la polyvalence de l'outil de fabrication en complémentarité des compétences de l'opérateur humain vont être améliorées. Prise en charge par le robot des manipulations répétitives ou pénibles, partage du temps de travail sur une même pièce, assistance au geste, etc. sont autant de configurations de travail interactives dans lesquelles le robot est un véritable outil mis au service de l'opérateur. L'application robotisée conçue pour un usage collaboratif apportera précision, endurance et effort là où l'opérateur capitalisera expertise, intelligence et décision.

Un guide à faire connaître

Destiné aux fabricants, aux utilisateurs et à tous les acteurs de la prévention, ce guide a pour but de les accompagner dans la réalisation et l'installation des applications collaboratives robotisées.

Dans ce domaine émergent et innovant, il représente une première étape de la réflexion et de l'action de prévention. C'est un document à faire connaître auprès de tous (fabricants, utilisateurs, préventeurs), afin de permettre sa diffusion rapide et de faciliter ainsi les échanges entre professionnels, au sein des entreprises, des instances de travail et de coopération nationales et européennes. C'est un gage de mise en oeuvre de manière opérationnelle des principes généraux de prévention qui constituent une doctrine commune.

Ce guide présente le cadre réglementaire et normatif actuel permettant l'installation d'applications collaboratives robotisées en France. Il aborde la démarche de prévention applicable et l'illustre par un cas concret d'application industrielle. Il insiste plus particulièrement sur chaque phase de mise en oeuvre (intégration, prévention à la conception, exploitation & maintenance) d'une cellule robotisée permettant le travail simultané d'un opérateur et d'un robot dans un espace de travail commun. L'exemple choisi pour illustrer les principales mesures techniques de sécurité sélectionnées en adéquation avec les besoins industriels est issu des travaux amont menés par le Cetim en partenariat avec l'entreprise Einéa.

L'introduction de ces nouvelles technologies robotisées et la conception des solutions d'applications collaboratives doivent placer l'enjeu de sécurité au premier plan de la démarche.

Grâce à ce guide, l'industrie française se dote d'un outil pour exploiter le potentiel de la "robotique collaborative" et en structurer ses usages.

 

Pour accéder au Guide.

Crédit photo : ABB.

retour haut de page