imprimer
Optique et photonique
Décembre  2017

Réalité virtuelle ou réalité augmentée : une thématique de plus en plus présente à laquelle va s'intéresser le comité technique.

Le comité international ISO/TC 172 et deux de ses sous-comités se sont réunis du 23 au 27 octobre 2017 à Tokyo. L'occasion pour les délégués venus d'Allemagne, d'Arabie Saoudite, des États-Unis, de France, du Japon, de Roumanie, et de Suisse d'échanger sur les différents projets en cours.

S'il est prématuré de disposer d'avant-projets ayant pour champ d'application la réalité virtuelle ou augmentée, le comité technique a cependant décidé de créer un groupe pour traiter ce sujet qui entre incontestablement dans son domaine d'activité.

Le sous-comité 1 poursuit ses travaux, dans un domaine plus conventionnel, avec la révision de la série ISO 10110 concernant les indications sur les dessins. Les parties 1, 8, 12 et 18 sont les plus avancées. Elles traitent respectivement des généralités, des états de surface, des surfaces asphériques et de la biréfringence sous contrainte, bulles et inclusions, homogénéité et stries. Une nouvelle partie 16 sur les surfaces diffractives a été inscrite. En parallèle, le groupe de travail qui élabore cette partie a émis le besoin d'une norme de métrologie en lien avec le contenu de ce nouveau projet. Pour assurer la cohérence des projets en préparation, une liaison est déjà en place avec le comitéISO/TC 213 en charge de la spécification géométrique des produits et plus précisément des états de surface.

Deux autres projets sont prêts à être soumis à l'enquête : l'ISO 19962 qui traite des méthodes d'essai de spectrométrie et l'ISO 13653 des méthodes de mesurage de l'éclairement énergétique.

Le sous-comité 3 a également eu un ordre du jour chargé. Les discussions se sont soldées par la publication à venir en 2018 des parties 5, 6 et 7 de l'ISO 9211 concernant les revêtements optiques, plus précisément revêtements anti-réfléchissants, réfléchissants et séparation de faisceaux neutres.

Le nouveau projet, inscrit tout début d'année 2017, concernant la spécification de fluorure de calcium utilisé dans le spectre infrarouge avance à un rythme soutenu. Il pourrait être soumis dès 2018 à un premier vote des membres afin de s'exprimer sur son contenu technique.

Un potentiel nouveau sujet sur les bandes spectrales infrarouges a été proposé. Démarrage possible en 2018, à suivre !

 

Crédit photo : DR.

retour haut de page