imprimer
Outillage de presse et de moulage
Mai  2018

La réunion s'est déroulée sous présidence allemande et secrétariat français. Une première pour ce sous-comité où l'opposition franco-allemande a cédé face à la présence de plus en plus active de la Chine.

Après sa réunion d'avril 2017 à Guilin, en Chine, le sous-comité ISO/TC 29/SC 8 s'est réuni à Berlin au DIN, à la demande de son nouveau président allemand, Peter Schneider (Dayton Progress GmBh). Il a ainsi succédé à son homologue français, Dominique Gilly (Dayton Progress France), arrivé au terme de son mandat, après plus de 12 ans de présidence, au cours desquels les enjeux économiques ont fait totalement basculer les forces en présence.

Si depuis le début de ce sous-comité, l'Allemagne et la France se sont souvent affrontées pour faire valoir leur point de vue, ce changement de présidence marque l'aboutissement du rapprochement franço-allemand, amorcé depuis quelques années déjà, pour contrer la présence de plus en plus active de la délégation chinoise. C'est ainsi, que plus d'un an avant le terme de son mandat, Dominique Gilly a proposé que son collègue allemand lui succède afin de ne pas laisser vacante la présidence du sous-comité. La demande en 2016, de jumelage de la Chine a finalement joué le rôle de catalyseur et convaincu les parties prenantes française et allemande du bien-fondé de cette proposition.

L'une des premières actions de ce nouveau tandem franco-allemand a été de faire entériner le domaine d'activité de ce sous-comité, qui n'avait jamais été défini au préalable. Une action entreprise à dessein afin de préserver le sous-comité de toute proposition de nouveau sujet à venir qui serait en dehors du périmètre défini. Initiative pertinente en raison de la participation massive de la Chine avec 16 délégués et surtout l'annonce en fin de réunion de leur intention de lancer des travaux sur une multitude de nouveaux sujets. Les deux premiers proposés concernent la terminologie : l'un pour les moules pour matières plastiques, l'autre pour les moules pour fonderie sous pression. La présentation en images d'un nouveau sujet relatif aux outils pour moules en aluminium pour pneumatiques a été faite par ce même pays en séance.

Le retour de la participation de l'Italie et de la Suède à la réunion confirme non seulement la volonté européenne de contrer l'offensive chinoise mais révèle aussi l'intérêt porté à plusieurs sujets inscrits à l'ordre du jour : ressorts de compression, accessoires et instructions de sécurité pour les ressorts à gaz, poussoirs à ressort et plaques de frottement latérales.

Pour sa prochaine réunion, le sous-comité se joindra à la session prévue par son instance supérieure l'ISO/TC 29 en septembre 2019 à Berlin.

 

Crédit photo : DR.

retour haut de page