imprimer
Aciers pour béton armé et aciers de précontrainte
Juin  2018

L'avant-projet de révision de la norme d'acier pour béton armé EN 10080 a été au cœur des débats de la réunion du comité européen ECISS/TC 104.

Vingt-sept participants de quatorze pays se sont retrouvés le 23 avril 2018 à Düsseldorf : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Turquie et Suède, ainsi qu'un représentant de l'association européenne des galvaniseurs EGGA.

En première partie de réunion, les délégués ont été informés du nouveau système mis en place par la Commission Européenne pour gérer le système des consultants CEN. Autre information importante portée à leur connaissance, la transformation des comités ECISS (European Committee for Iron and Steel Standardization), fruits de l'histoire, en un comité technique CEN chapeautant des sous-comités eux-mêmes reprenant les instances existantes ; les domaines d'application et programmes de travail restant identiques. La France s'est portée candidate à l'animation de ce nouveau comité technique européen.

Puis, les secrétaires des cinq groupes de travail ont présenté les travaux en cours et précisé certains points à la demande des participants. Les délégués ont convenu de la nécessité d'identifier les points critiques à arbitrer et devant faire l'objet du consensus pour la révision de l'EN 10080. Cette norme qui traite de l'acier soudable pour béton armé est sous surveillance par les experts français sur les points "acceptance probability" et méthodes statistiques acceptables sur le contrôle de production en usine, répérés FPC (Factory Production Control) dans la norme.

Différencier ce qui doit être du domaine de la norme européenne et les obligations relevant d'applications nationales (certifications...) fait aussi partie des préoccupations des experts.

Des échanges sont en cours avec le comité CEN/TC 250 responsable des eurocodes structuraux. Ils portent sur la déclaration des caractéristiques essentielles du béton armé et la compatibilité entre la norme produit EN 10080 et l'Eurocode 2. Les positions déterminées en groupe de travail en réponse aux propositions du CEN/TC 250 (valeurs déclarées, fatigue, pliage et repliage, marquage) doivent être validées par les pays membres du comité, avant un retour vers ce dernier.

Prochaine réunion : 6 et 7 novembre 2018.

 

Crédit photo : Fimurex.

retour haut de page