imprimer
Soudage
Juin  2018

Invités par l'Institut de Soudure, les délégués allemands, britanniques, danois, finlandais, français et suédois et l'observateur de l'ISO/TC 44 (pendant international du comité européen) se sont retrouvés le 21 mars 2018 à Villepinte pour la réunion du comité technique européen CEN/TC 121.

Fait inhabituel, le sous-comité CEN/ TC 250/SC 3 en charge de l'eurocode 3 (conception des structures en acier) et l'EWF (European Welding Association) avaient mandaté des officiers de liaison.

Le nouveau secrétaire du comité technique a une tâche délicate avec la reprise des dossiers laissés en souffrance par son prédécesseur.

En premier lieu, l'harmonisation à la directive européenne Equipements sous pression des normes EN ISO 15614-1 et -7 (qualification d'un mode opératoire) est toujours bloquée, le consultant nouvelle approche a formulé des commentaires qui n'ont pas été mis en œuvre dans les projets par le secrétariat allemand du comité au moment de la publication. La problématique des références normatives non datées dans ces normes est surtout un facteur de blocage. Des discussions préalables de la délégation française avec le consultant, il ressort que toutes les références doivent être datées et si non datées elles doivent être justifiées. La série de normes ISO 15614 a été élaborée au plan international. Elle a nécessité des années de discussion pour obtenir un consensus "global". Les réviser uniquement pour dater les références normatives n'est pas envisageable. Une alternative pourrait être l'introduction d'une annexe remplissant cette fonction dans les pages européennes.

Autre thématique : la demande de normalisation relative à l'éco-conception du matériel de soudage a été approuvée ; son incidence pour le CEN/TC 121 n'est pas immédiate. Les délégués estiment que les exigences de la directive ne s'appliquent pas aux normes existantes et qu'il est encore prématuré pour en créer de nouvelles.

La qualité de l'accueil de l'Institut de Soudure a de son côté satisfait tous les participants, tant et si bien qu'il a été décidé de tenir la prochaine réunion en mars 2019 de nouveau à Villepinte.

 

Crédit photo : Air Liquide.

retour haut de page