imprimer
Pompes à chaleur et climatiseurs
Octobre  2018

Une réunion européenne classique qui a permis aux délégués de faire le point sur l'avancement des travaux dans les différents groupes et de préparer les futures échéances du comité technique.

La réunion du comité européen CEN/TC 113 s'est tenue le 26 juin 2018 à Bruxelles, l'occasion pour les délégués de se rendre dans les nouveaux locaux du CEN/CENELEC situés rue de la Science au cœur du quartier européen.

Six pays étaient représentés à cette réunion : Allemagne, Autriche, Espagne, France, Pays-Bas et Suède.

De nombreux projets ont été - ou seront - publiés courant 2018, à commencer par la série de normes EN 14511 qui traite des performances des climatiseurs, groupes refroidisseurs de liquide et pompes à chaleur pour le chauffage et la réfrigération des locaux ainsi que la nouvelle révision de l'EN 14825 qui aide à la détermination des caractéristiques à charge partielle et au calcul de performance saisonnière. Ces nouvelles versions ont été réalisées pour répondre aux exigences de la directive
écoconception déclinées aux équipements de chauffage central alimentés à l'air chaud (ENER Lot 21). Une fois la demande de normalisation spécifique de la commission européenne approuvée par les états membres, les groupes de travail WG 9 et WG 14 (tous deux à secrétariat UNM et animation française) pourront entamer la révision des normes sur les échangeurs thermiques EN 16583 et EN 1397.

Suite à la décision prise en 2017 de créer un nouveau groupe de travail dédié aux unités de toiture, une consultation a été lancée pour l'animation du groupe. Les résultats ont été annoncés en séance : la France a obtenu l'animation du groupe qui sera assurée par Arnaud Lacourt (Eurovent) avec un secrétariat tenu par l'UNM.

Enfin, le secrétaire du comité a présenté le projet Ecotest, visant à effectuer des essais d'intercomparaison entre différents laboratoires européens sur quatre produits (3 types de pompes à chaleur et un chauffe-eau thermodynamique). Les essais pilotés par Labnet, un réseau de laboratoires européens, qui seront présentés en 2019, devraient permettre d'évaluer la reproductibilité entre les laboratoires et d'améliorer les procédures décrites dans les différentes normes.

Frédéric Munoz (CEIS), récemment désigné à la présidence du comité, a invité les membres à se réunir à nouveau le 13 juin 2019, à Madrid.

 

Crédit photo : NIBE

retour haut de page