imprimer
Fixations
Décembre  2018

Douze délégations représentant l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie ont fait état de leurs positions respectives aux réunions du comité international ISO/TC 2 et de ses comités qui se sont tenues du 15 au 19 octobre 2018 à Montréal. La France s'est vue confier de nouvelles responsabilités avec le pilotage de la révision des 9 normes de goupilles cannelées.

Le contrôle réception (ISO 3269) a nourri les débats, en particulier les dispositions offertes au client sur les suites à donner au lot de fixations en cas de litige ; une rédaction adéquate prévenant le rejet d'un lot sans raison valable par le client final a été trouvée, levant ainsi le dernier obstacle à l'approbation de la norme.

Les modifications majeures (domaine d'application, nouvelles dimensions pour le calibre d'affleurement) apportées à la norme des vis à tête fraisée à six pans creux à capacité de charge réduite (ISO 10642) ont pour conséquence une nouvelle enquête technique. Un examen attentif du modèle de rédaction proposé pour les normes de produits a révélé des règles précises pour définir leur contenu, en particulier la présentation des tableaux de dimensions des vis.

Les valeurs de dureté à spécifier dans la norme de caractéristiques mécaniques des écrous (ISO 898-2) ont constitué une phase délicate des débats.
Les différences entre les valeurs théoriques selon Alexander et les valeurs actuellement appliquées et adaptées aux pratiques industrielles ont été largement débattues. L'aspect industriel a prévalu, et la plupart des valeurs de la norme en vigueur ont été conservées.
Les valeurs théoriques seront conservées dans le rapport technique qui traite des aspects techniques de conception (ISO/TR 16224) assorties d'explications pour faire le lien entre les deux.

Début 2019, il est prévu que les premiers commentaires sur la révision de la norme des vis à tôle en acier traité thermiquement (ISO 2702) donne lieu à une réunion dédiée.

Lyon devrait être la prochaine ville choisie pour la prochaine réunion en octobre 2019.

 

Crédit photo : DR

retour haut de page