imprimer
Fabrication additive
Juin  2019

La Chine accentue son implication dans le domaine en ouvrant un centre d'essai dédié à la fabrication additive.

Répondant à l'invitation formulée lors de la dernière réunion du comité internationaI ISO/TC 261 à Singapour, l'UNM a participé à l'inauguration solennelle du CAMT (centre technique d'essai dédié à la fabrication additive) qui s'est déroulée le 10 mai 2019 à Wuxi près de Shanghaï. Cette manifestation a permis à Olivier Coissac (UNM) de faire un point global sur les travaux de normalisation internationaux et notamment ceux du groupe de travail animé par le Cetim.

Parmi les 300 invités de l'assistance, un grand nombre d'officiels représentant le ministère chinois de l'industrie, les responsables du gouvernement local, mais aussi des professeurs d'université, des responsables de laboratoires et des chefs d'entreprise. Leur présence renforce le caractère important de l'événement et souligne la place que la Chine accorde désormais à la technologie de la fabrication additive.

De nombreuses campagnes de caractérisation et d'essai sont annoncées. Elles concernent plusieurs types de procédés et de matériaux. Elles ont pour but de combler le retard des industriels chinois dans la maîtrise de cette technologie innovante tout en apportant des informations techniques et analytiques importantes que la Chine est résolue à transférer aux travaux de normalisation à travers une implication plus soutenue de ses experts.

 

Crédit photo : DR.

retour haut de page