imprimer
Pompes à chaleur et climatiseurs
Septembre  2019

La réunion annuelle du comité européen CEN/TC 113 s'est tenue le 13 juin 2019 à Madrid. L'occasion pour les cinq délégations (Allemagne, Belgique, Espagne, France et Suède) présentes et le représentant de l'organisation européenne environnementale ECOS de faire le point sur les travaux et de présenter les résultats du projet Ecotest.

Les groupes de travail poursuivent leurs travaux en phase avec les règlements européens sur l'écoconception et l'étiquetage énergétique.

La publication de la demande de normalisation relative à l'écoconception des équipements de chauffage central alimentés à l'air chaud conduit le comité technique à réviser la série de normes EN 14511 sur les performances des climatiseurs, groupes refroidisseurs de liquide et pompes à chaleur. Il en va de même pour les normes EN 1397 et EN 16583 sur les procédures d'essai et la détermination du niveau de puissance acoustique des échangeurs thermiques. Ces révisions seront préparées respectivement par les groupes de travail WG 8, WG 9 et WG 14 animés par Michèle Mondot et François Bessac (Cetiat) et à secrétariat UNM.

Par ailleurs, Jérôme Martel (Atlantic Group) a été désigné animateur du groupe WG 10, en charge de la révision de l'EN 16147 qui traite des performances et du marquage des appareils pour eau chaude sanitaire. Les travaux de révision, qui visent à étendre le domaine d'application de la norme à toutes les sources de chaleur et faciliter sa mise en application dans le cadre de la révision des règlements européens (ENER Lots 1 et 2), reprendront en novembre 2019 avec une réunion prévue à la Maison de la mécanique.

Enfin, les délégués ont pris connaissance des résultats du projet Ecotest. Il a pour objet d'évaluer les méthodes d'essais, la répétabilité et la variabilité des résultats entre laboratoires et d'améliorer les procédures décrites dans les différentes normes. Les essais d'intercomparaison effectués entre différents laboratoires européens sur quatre produits (3 types de pompes à chaleur et un chauffe-eau thermodynamique) ont été présentés en séance. Les experts ont pris note des recommandations du comité de pilotage à considérer lors des futures révisions des normes.

 

Crédit photo : GROUPE ATLANTIC

retour haut de page