imprimer
Participation : Participer à la normalisation

Participer à la normalisation : une décision éminemment stratégique

Tous les acteurs économiques et les représentants de la société civile intéressés sont associés dans le processus normatif.

L'utilisation de normes est plus que jamais un pivot des échanges industriels et commerciaux, tant au niveau national qu'international. La participation active au développement des normes concrétisée par la présence au sein des différentes commissions de normalisation est donc véritablement primordiale pour les entreprises.

De nombreux industriels ont bien compris que la normalisation peut vraiment constituer une arme économique. Les normes servent à tous, mais ceux qui prennent l'initiative de participer à leur élaboration, bénéficient "d'un plus" à intégrer dans leur savoir-faire et leur politique d'entreprise.

Dans la compétition à haut niveau technologique, plus les entreprises intègrent la normalisation en amont, dès la phase de conception d'un produit innovant, plus l'avantage compétitif sera important.

Participer à la normalisation pour agir et ne pas subir !

Pour que la norme constitue, pour les fournisseurs qui auront à la mettre en application, un véritable outil de pénétration des marchés, il faut qu'ils adoptent une attitude offensive dans les travaux d'élaboration de ladite norme. En effet, en matière de normalisation, aucune décision d'apparence technique n'est neutre : il faut en analyser les répercussions industrielles et économiques avant d'y adhérer.

La participation aux travaux de normalisation permet au fabricant de faciliter l'insertion des innovations sur le marché, d'anticiper donc de faire évoluer ses produits, d'introduire des solutions adaptées à la compétence de son entreprise, de se donner de nouvelles armes dans la concurrence économique.

Les normes constituent un enjeu commercial important ; en réduisant les entraves aux échanges, elles donnent un avantage indéniable au premier qui pourra présenter un produit conforme, tout en maintenant une barrière contre des concurrents qui ne seraient pas encore prêts.

La participation aux travaux de normalisation permet à l'utilisateur de faire prendre en compte ses besoins de manière précise, de vérifier que les contraintes d'utilisation des produits seront acceptables, de s'assurer de la prise en compte de la sécurité des opérateurs et des installateurs, de contrôler l'absence de risque de dépendance des solutions.

La normalisation constitue aussi un des moyens modernes de l'intervention de l'Etat pour garantir la cohérence des mécanismes du marché et la régularité de l'action des différents acteurs du système.

Participer aux travaux de normalisation permet à tous les experts de rencontrer les professionnels du métier, les utilisateurs et les représentants des pouvoirs publics, de connaître les évolutions des textes et se les approprier, de bien comprendre le lien entre les normes et la réglementation, et d'être en mesure d'appréhender la conformité des équipements aux réglementations les concernant (CF Norme et réglementation).

Pour tous les acteurs socio-économiques, participer activement à la normalisation, c'est s'assurer de connaître à l'avance les évolutions des normes, c'est agir sur la normalisation pour ne pas la subir !

retour haut de page